De la toilette quotidienne du matin à l’arrosage des plantes du jardin, de l’agriculture à l’industrie, l’eau est aussi indispensable à nos vies modernes qu’elle est – eh oui ! – un luxe en déperdition.

Si elle est aujourd’hui inséparable d’un confort certain, c’est qu’elle est chez nous toujours à portée de robinet, pour être trop souvent gaspillée, malheureusement…

Alors que notre consommation journalière ne cesse d’excéder les réserves naturelles à disposition, cette eau que par habitude nous aimons à penser acquise viendra inévitablement à manquer.

9.7 milliards d’habitants d’ici 2050, c’est le boom démographique vertigineux qu’annoncent les Nations Unies[1], et qui entraîne à sa suite tout un tas de problèmes environnementaux.

Aujourd’hui plus que jamais, et avec cette nouvelle population qui se profile, le mot d’ordre est à la minimisation du gaspillage de ces ressources épuisables. Et si l’alarme est sonnée, il revient en premier lieu à tout un chacun de veiller à la conservation responsable de l’eau disponible.

En cela, la pratique de la collecte des eaux de pluie, qui en limitant le pompage excessif des réserves d’eau douce leur assure le temps de se renouveler, est l’une des mesures les plus efficaces de conservation qui existe. Le déploiement de cette méthode de récupération de l’eau prévient la surexploitation des réserves naturelles encore à disposition.

En savoir plus: Stocker l’eau de pluie

[1] https://www.un.org/development/desa/en/news/population/world-population-prospects-2019.html

Articles Similaires