La récupération de l’eau de pluie est une stratégie de premier ordre à privilégier dans le déploiement des mesures environnementales à venir. Phénomène global, la crise de l’eau, pour être efficacement freinée, ne demande en réalité que peu de ressources, et moins encore d’investissement.

Un dispositif de collecte d’eau pluviale, en plus de représenter une démarche écocitoyenne précieuse, permet de réaliser de grosses économies : de quoi réconcilier enfin les plus récalcitrants avec l’écologie. Un moyen efficace et durable qui rapporte gros, dont l’impact est indiscutable et assure une plus grande autonomie individuelle !

S’il n’est plus à attendre aujourd’hui de nos gouvernements qu’ils restructurent activement nos rapports à l’exploitation et la consommation de l’eau douce, du moins peut-on encore espérer qu’ils encouragent  énergiquement le développement et la popularisation de cette initiative.

C’est à l’échelle toute modeste de l’individu qu’une révolution de cette ampleur est possible, laquelle ne demande presque rien et promet un avenir plus vivable.

Articles Similaires