Les différentes cuves de récupération d’eau de pluie

90 % de l’eau de pluie tombant sur les toits peut être récupérée.

Ce geste écologique réduit le gaspillage et, en limitant le ruissellement, prévient les inondations.

Les cuves de récupération d’eau de pluie sont adaptées à tous les foyers. Contenance, matériau, type de citernes : il faut prendre le temps de choisir le bon réservoir selon l’usage souhaité.

juin 23, 2021

Quelle est l’utilité des cuves de récupération d’eau de pluie ?

Les cuves de récupération d’eau de pluie permettent d’avoir à sa disposition – parfois toute l’année – un point d’eau pour des usages différents. À l’extérieur, on peut utiliser cette ressource pour nettoyer les allées ou sa voiture, et bien sûr arroser son jardin. À l’intérieur, on peut laver les sols avec, ou directement alimenter la chasse d’eau et le lave-linge.

Cuveopropre Recuperation Eau Utilite Cuve

Les différents types de cuves

Cout Cuve Eau
La cuve hors-sol est rapide à installer et raccorder. On peut trouver des petits réservoirs d’appoint, très esthétiques – en forme d’amphore par exemple.
Il existe bien évidemment des citernes hors-sol beaucoup plus imposantes si nécessaire. Ce type de contenant servira surtout pour un usage extérieur.

La citerne hors-sol est le modèle le plus économique et le plus populaire. Pas besoin de filtre, de pompe ou de matériel spécifique : elle s’adresse à tout le monde. Toutefois, en cas de températures très froides, elle ne protège pas du gel et devient donc inutilisable. (Heureusement, dans les Alpes-Maritimes, cela ne nous arrive pas souvent).

La cuve enterrée est la solution idéale pour zone de grand froid comme les villes de montagne par exemple. C’est une installation qui demande quelques travaux. Elle est discrète et simple à raccorder à la maison. C’est l’installation la plus chère à mettre en œuvre, mais sa durée de vie n’en est que plus longue.

On trouve également des citernes autoportantes, mais elles servent plus pour le stockage que pour la collecte directe de la pluie à la sortie des gouttières.

Quel matériau choisir pour la cuve de récupération de pluie ?

Les réservoirs de récupération d’eau de pluie sont disponibles dans plusieurs matériaux.

• Le béton peut servir aux citernes hors-sol ou enterrées. Matériau assez onéreux, il rehausse le pH naturel des eaux de pluie. Cela préserve l’eau des soucis de corrosion ou de tartre : on peut utiliser cette eau pour le lave-linge ou la chasse d’eau.

• Le polyéthylène est utilisé le plus souvent pour les cuves hors-sol. Très léger et peu coûteux, cela permet une installation facile. Sa durée de vie est bonne, mais vous devez penser à vider la cuve extérieure l’hiver pour éviter le gel.

• On peut également en trouver en PCV, polyester ou acier, mais ces matières sont plus rares et fragiles. Pour bien choisir, il faut prendre en compte la qualité de l’eau, l’entretien, le type de cuve choisie, la longévité et le coût.

Cuive Opropre Reservoir Eau De Pluie
Cuve Opropre Contenance

Quelle contenance de cuve choisir ?

Pour choisir une cuve adaptée à ses besoins, la pluviométrie est à prendre en compte. Une région sujette aux sécheresses et aux étés arides est synonyme d’arrosages plus fréquents et donc d’un stockage d’eau de pluie plus important pour subvenir à ses besoins. C’est notre cas dans les Alpes-Maritimes. Voilà pourquoi il est préférable de prévoir une cuve avec une bonne capacité.

Il faut prendre en compte la surface du toit où sera récupérée l’eau. Un abri de jardin collectera beaucoup moins de pluie qu’une maison de 200 m² au sol.

L’usage prévu de l’eau de pluie entre également en jeu pour le choix de la contenance de la cuve de récupération. On estime que pour arroser un potager de 50 m², une citerne de 500 L est suffisante. Pour un jardin plus grand ou si on y ajoute le nettoyage de la voiture, il faudra au moins une cuve de 1 500 L. Pour une utilisation supplémentaire dans la maison, 3 000 L de contenance semblent nécessaires, et même 6 000 L pour une famille de plus de deux personnes. Enfin, pour une utilisation vraiment importante chez un particulier, il existe également des réservoirs jusqu’à 10 000 L. Les cuves plus grandes encore seront plutôt réservées à des usages professionnels et agricoles, ou bien pour aider au remplissage d’une piscine.

Les cuves de récupération d’eau de pluie permettent de faire un geste à la fois économique et écologique. Quel que soit le besoin, il y a une citerne adaptée.

Et si on parlait citerne et récupération d’eau ? Appelez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus.

Articles Similaires

L’eau et l’écologie, retours sur la COP26

L’eau et l’écologie, retours sur la COP26

Retours sur la COP26 et la place de l'eau dans le débatJusqu'à présent, le débat sur le programme "net zéro" des entreprises et des gouvernements a surtout porté sur les objectifs en matière d'émissions de gaz à effet de serre. Connu également sous le nom de...

Réduire sa consommation d’eau, c’est facile !

Réduire sa consommation d’eau, c’est facile !

Comment réduire sa consommation journalière d’eau au Canton de Fayence ?Si, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, chaque Français consomme en moyenne près de 143 litres d’eau par jour, il n’y a pourtant rien là de bien étonnant : on la...

Réduire sa consommation d’eau, c’est facile !

Réduire sa consommation d’eau, c’est facile !

Comment réduire sa consommation journalière d’eau au Canton de Fayence ?Si, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, chaque Français consomme en moyenne près de 143 litres d’eau par jour, il n’y a pourtant rien là de bien étonnant : on la...